mardi 21 décembre 2010

En guise d'introduction... (Parce qu'il paraît que je ne peux pas y couper...)

Je connais des gens (je ne citerai pas de noms) qui pourraient vous dire que la livropathie est une grave maladie psychique qui prend ses quartiers dans les esprits déjà bien bugués des rats de bibliothèques dans mon genre et qui les rend petit à petit de plus en plus cinglés...
Mais ça n'a pas d'importance, sauf si vous pensez qu'elle est contagieuse, auquel cas je vous conseille de fuir le plus loin possible.
Si toutefois ça ne vous effraie pas ou si vous êtes déjà bien atteints... Soyez les bienvenus dans mon monde de livropathe...
Je n'ai pas la prétention de vous dire ce qu'est ou pas un bon livre. Je suis juste une lectrice qui aime partager parfois, mais pas toujours, son enthousiasme ou ses déceptions. C'est subjectif et pas franchement utile, je sais, mais l'avantage d'un blog c'est qu'on n'est pas obligé de le lire et je crois que ça va réduire considérablement les envies de meurtre de mon entourage si au lieu de palabrer pendant des heures je me contente de bien sagement scribouiller mes délires ici...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire