vendredi 20 janvier 2012

Portrait chinois littéraire

Que j'ai piqué chez Chani, tout aussi éhontément qu'elle l'a piqué elle-même. :)

– Si j’étais un écrivain ?
Neil Gaiman ! (Oui je peux rêver...)
Je l'ai choisi lui plutôt qu'un autre parce que dans ses écrits la magie se mêle au glauque, au ridicule parfois aussi, mais qu'elle garde également ce petit quelque chose de primordial qui me la rend si familière.

– Si j’étais un roman ?
La Sève et le Givre de Léa Silhol.

– Si j’étais un héros de littérature ?
Anathème Bidule (dans De bons présages), sûrement. C'est un personnage aussi pragmatique qu'idéaliste et ça me convient bien.
Si je devais en choisir un que j'aimerais être, ce serait une autre histoire...

– Si j’étais un signe de ponctuation ?
Je serais les points de suspension. Ils peuvent exprimer tellement de choses différentes... Et puis j'en mets partout, même quand il n'en faut pas, je suis une maniaque des points de suspension...

– Si j’étais une langue ?
Je serais probablement le russe ou une autre langue slave.

– Si j’étais un poète ?
Charles Baudelaire, tiraillé entre lumière et ténèbres, un peu maso aussi...

– Si j’étais une BD ?
Je ne sais pas... La croix de Cazenac peut-être. Ou Fables ! Je suis bien assez cinglée pour ça.

– Si j’étais un personnage de bande dessinée ?
Je serais Garfield, bien entendu. Les lundis sont pourris, la cuisine italienne est définitivement une des meilleures au monde et la fainéantise est un art. Garfield a tout compris à la vie et puis il est tellement cynique...

– Si j’étais un manga ?
Nana d'Aï Yazawa. Ce n'est pas tant que je voudrais l'être, mais disons que ça me parle, que ça me ressemble.

– Si j’étais un conte de fée ?
Je serais probablement L'oiseau d'Ourdi.

– Si j’étais une pièce de théâtre ?
Cyrano. Il y a tout dans Cyrano.

– Si j’étais un prix littéraire ?
Probablement un de ceux que l'on invente soi-même, juste pour s'amuser, et qui n'ont de valeur que pour celui qui le décerne...

– Si j’étais un auteur classique ?
C'est difficile de choisir. Je suppose que j'aurais aimé être aussi vive qu'Alexandre Dumas ou aussi brillante que Voltaire mais qu'au final je suis beaucoup trop sombre pour ça.
Je serais peut-être Anne Radcliffe ou Stevenson.

– Si j’étais une légende ?
Je serais la descente aux Enfers d'Inanna.

– Si j’étais un dieu grec ?
Je serais sans doute le ténébreux Hadès et je ne m'en plaindrais pas. J'aimerais assez être Hermès néanmoins, pour sa finesse d'esprit.
Mais il va de soi que je préférerais être une déesse. Alors, laquelle choisir...
Quand j'étais petite, j'étais fascinée par Athéna pour son rôle dans l'Odyssée, mais je serais plus sûrement Nyx ou Hecate.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire