dimanche 2 décembre 2018

Derniers achats théinés

En ce moment, j’ai des envies de nouveauthé (désolée, pas pu m’en empêcher), alors j’ai profité de l’achat de mon calendrier de l’avent chez la Compagnie coloniale pour découvrir quatre thés très tentants. 

Marrons chauds 
Oolong aromatisé à la châtaigne avec des brisures de châtaignes. 
Le goût de châtaigne est vraiment très léger (on le sent davantage à froid, mais ça veut dire qu’il est naturel). Ce thé est agréable. C’est une bonne boisson de fin d’après-midi pour la saison, cependant il ne m’a pas suffisamment marquée pour que j’en rachète. 

Le thé des Impératrices 
Thé noir framboise et pistache.
C’est celui qui m’a le moins convaincue, bien qu’il ne soit pas mauvais. Il n’est juste pas pour moi. Il a un petit arrière-goût amer qui me dérange. 
Pour ce qui est de la framboise, je dirais que ce thé ressemble à ceux de chez Gaïa : c’est-à-dire qu’il sent les feuilles de framboisier en fait, avec un chouia d’arôme. Ce n’est pas déplaisant, mais si vous voulez un thé qui sente vraiment l’arôme de framboise, je vous conseillerais plutôt celui du Palais des thés (en revanche ce dernier est un thé vert). 
Pour un autre thé framboise-pistache, je vous conseille Bulle de chez Envoûthé qui m’a davantage plu : son goût de framboise est bien dosé et celui de pistache est plus présent que dans celui des Impératrices. 

Bonne fête maman 
Thé noir amande, vanille, cerise et miel.
Un mélange moins écœurant qu’on pourrait croire de prime abord. Je n’ai pas senti les arômes d’amande et de miel, la vanille et la cerise prennent toute la place. Ce thé est doux, réconfortant et il m’a beaucoup plu. C’est mon préféré du lot. Je ne le boirais pas tous les jours, mais j’en rachèterai sûrement. 
De manière générale, j’apprécie l’arôme de cerise utilisé par cette marque. On le retrouve notamment dans leur thé de noël qui est l’un de mes favoris. 

Mon cherry 
Thé noir chocolat et cerise.
Un thé qui tient ses promesses. Le cacao et la cerise sont parfaitement équilibrés. Après c’est une question de goût, l’alliance des deux peut ne pas passer. Pour moi ça va, mais maintenant que ma curiosité est satisfaite je ne pense pas racheter ce thé. 

Autres achats : 

Saint Nicolas
Thé noir, vanille et caramel. 
Tous les ans, j’achète ce thé dans une épicerie fine. Il n’est disponible que pendant les fêtes de fin d’année. D’après l’épicière, c’est un thé de la Compagnie coloniale, cependant je ne l’ai jamais trouvé sur leur site web. À ne pas confondre avec le thé du même nom du Palais des thés. 
La recette a changé cette année, je pense que ça vient des morceaux de caramel. Et puis ce n’est peut-être pas le même type de thé noir. Il a un petit truc de plus que je ne définis pas encore. Il me plaît moins qu’avant. 
Avec les thés « gourmands », ça passe ou pas en ce qui me concerne ; il ne faut pas qu’ils soient trop écœurants. J’aimais beaucoup celui-ci qui était pour moi une vraie friandise et me rappelais les caramels de mon enfance, les calories en moins. 

Le goût russe de chez Plantasia
Dans la même épicerie, j’achète en vrac ce bon thé noir aux agrumes. 
C’est un de mes favoris dans le genre. Il a suffisamment de caractère sans être agressif et sa palette de saveurs est subtile. 
Je vous conseille le vrac et pas les sachets car chez Plantasia ils sont bourrés de plastique (ceux des coffrets de noël mis à part, en tout cas pour les précédentes éditions).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire