mardi 30 décembre 2014

Bilan de fin d'année

J’ai globalement peu lu en 2014, néanmoins mes lectures furent plutôt bonnes. Il n’y eut que de rares petites déceptions et un seul abandon : Points chauds de Laurent Genefort (mais ce n’était pas la faute du roman, juste pas le bon moment de le découvrir pour moi).
Enfin, dans ce cortège d’heureuses lectures (que je vous invite à découvrir dans les archives même si elles ne se trouvent pas mentionnées dans ce billet. En effet, je n'ai quasiment chroniqué que les livres que j'ai le plus aimés cette année) quelques ouvrages sortent du lot et, comme tous les ans, je vais vous parler un peu de ces merveilleux livres qui m’ont accompagnée et resteront gravés dans ma mémoire de lectrice.
Certains ouvrages, pourtant estampillés du tag "coups de cœur" ne sont pas évoqués ici. J’ai préféré mettre en avant ceux qui, selon moi, le méritaient le plus et qui ont donc trouvé leur place dans mon Carnet Nuit.
C'est du concentré de coups de cœur en quelque sorte.


L’ordre de présentation n’est pas symbolique d’une quelconque préférence, j’aurais grand-peine à établir un classement de ce type.
Tous ont comblé la lectrice difficile que je suis par la qualité de leurs intrigues autant que par l’élégance et la finesse du style de leurs auteurs.


L’Étrange Cabaret des fées désenchantées d’Hélène Larbaigt
L’histoire est vraiment géniale. Tous les amateurs de féérie urbaine basée sur le folklore et les mythes devraient adorer cet ouvrage. Il vous le faut dans votre bibliothèque ! Je vais encore rêver longtemps de tous ces fabuleux personnages.
En outre, le livre est magnifique et de tous les « beaux » ouvrages que je possède, il est parmi mes préférés pour ses détails et son esthétique. Les illustrations sont vraiment magiques.


Punk’s not dead d’Anthelme Hauchecorne
Ce recueil de nouvelles a été à la fois ma dernière lecture de 2013 et la première de 2014.
Pour la lectrice exigeante que je suis, cette lecture a été délicieuse et n’a fait que me confirmer une fois de plus le talent de son auteur dont le style est aussi ciselé que l’imagination foisonnante.
Si vous n’êtes pas amateurs de nouvelles et que vous ne devez lire qu’un seul recueil en 2015, que ce soit celui-ci. Vous y trouverez du fantastique, de la SF, de l’urban fantasy, du merveilleux… toujours des histoires passionnantes et originales.
N’hésitez pas à visiter le site d’Anthelme Hauchecorne sur lequel vous pourrez retrouver quatre des nouvelles en pdf, avec en prime les superbes illustrations de Loïc Canavaggia.


Spiridons et La prisonnière du Kremlin de Camille von Rosenschild
Il s’agit d’un diptyque et c’est juste excellent.
Ces romans oscillent entre le fantastique et une low fantasy contemporaine, ce qui leur confère une atmosphère bien particulière. L’écriture est aussi magique que l’ambiance, l’auteur m’a emmenée avec elle tout de suite et j’ai adoré ce voyage. Le récit est rythmé, plein de rebondissements, l’histoire est vraiment très originale, mystérieuse, agrémentée de pointes d’humour subtiles. Il devient vite impossible d'interrompre la lecture.
Ce sont deux merveilleux romans que je conseille à tout le monde. On devrait pouvoir lire plus souvent des histoires aussi enthousiasmantes !


Le Soir, Lilith de Philippe Pratx
Celui-ci est une petite merveille. Il s’agit d’un roman noir, nimbé d’un fantastique sombre et délétère qui piège imparablement son lecteur.
L’auteur parvient à rendre une ambiance dense autant que volatile. L’intrigue est labyrinthique et il est délicieux de louvoyer dans cette ambiance fantastique qui oscille sans cesse entre vérité et mensonge, illusions et réalité.
Ce fut une excellente lecture.


Morwenna de Jo Walton
Cette lecture n'est certainement pas la plus "parfaite" de mon année livresque. Toutefois, j'ai une certaine tendresse à son égard.
Elle mérite d'être mentionnée ici pour toutes les qualités qui m'ont fait oublier ses défauts. Je crois que tout grand lecteur, surtout de SFFF, trouvera un peu de soi dans Morwenna et que son histoire a quelque chose de formateur, même pour ceux qui ont depuis longtemps dépassé les épreuves de l'adolescence.
Et puis, d'une certaine façon, Jo Walton nous montre aussi, si toutefois nous ne le savions pas déjà, quel pouvoir les livres peuvent avoir sur notre vie. Une scène en particulier restera gravée à jamais dans ma mémoire.
Je pense relire ce roman un de ces jours, quand j'aurai acquis certaines références littéraires qui m'ont manqué lors de la première lecture.


J'espère que 2014 a été une aussi bonne année livresque pour vous que pour moi. Puisse 2015 être meilleure encore !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire