lundi 6 juillet 2015

Souvenirs de Marnie

souvenirs_de_marnie

Souvenirs de Marnie
est un film d’animation adapté du roman de Joan G. Robinson : When Marnie was there (aucune version française n’existe à ce jour). Produit par le Studio Ghibli, dont j’apprécie beaucoup les œuvres en général, l’anime a été écrit et réalisé par Hiromasa Yonebayashi.
Je souhaitais lire le roman avant d’en voir l’adaptation, mais je n’ai pas pu résister… Au final, mon avis est plus mitigé que je l’aurais imaginé, mais j’ai toujours envie de découvrir l’ouvrage d’origine.
Anna, jeune fille de 12 ans, semble vidée de toute envie de vivre. Elle ne s’intègre pas dans sa classe et sa solitude paraît être plus motivée par le dégoût de soi que la timidité. Éteinte, parfois difficile, elle fait le désespoir de sa mère adoptive qui ne sait plus comment s’y prendre et décide de l’envoyer à la campagne, chez des parents éloignés, afin qu’elle puisse à la fois soigner son asthme et peut-être retrouver un peu d’équilibre.
Anna oscille sans cesse entre l’adolescente acariâtre et l’enfant docile, bien élevée, mais effacée. Elle se révèle aussi attachante qu’exaspérante. J’ai compris ses angoisses, compati parfois, mais elle m’a beaucoup agacée. Durant ses vacances, Anna va faire la rencontre d’une jeune fille étrange, ce qui va la mener à la découverte d’elle-même et de ses racines, mais non sans heurts.
Si le début et la fin du film m’ont plu, je suis restée un peu en retrait vers le milieu de l’histoire. Certains passages m’ont semblé brouillons. C’est un bel anime, l’idée de départ est plus originale que ne le laisse entendre le synopsis, par contre le sujet, entre fantômes du passé et besoin de trouver sa place, est intéressant mais pas forcément toujours bien traité. Je n’y ai pas trouvé ce que j’y cherchais, cela manquait d’âme. Ce n’est bien sûr qu’une question de point de vue. Étant de surcroît une habituée du genre Fantastique, je suis aussi un peu difficile et j’attendais beaucoup de ce film. Il est poétique, mais la quête initiatique d’Anna m’a laissée un peu froide. Les passages les plus captivants sont trop vite expédiés, la magie aussi. Les images sont jolies, mais pas non plus exceptionnelles.
Cet anime n’est pas de ceux que je reverrai le plus volontiers, mais la fin m’a tout de même laissé une impression positive. Je compte lire le roman assez vite, en espérant trouver plus de profondeur à cette histoire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire