mardi 19 avril 2011

Top ten tuesday (2)

Cette semaine nous avons le droit de faire un bond en arrière et de choisir parmi tous les thèmes précédemment proposés sur The Broke and the Bookish.
Étant donné que je viens juste de commencer à participer à ce rendez-vous livresque, je me trouve devant un choix assez vaste... Mais je suis une râleuse, donc je vais vous faire part aujourd'hui des dix choses qui m'agacent le plus quand il s'agit de lecture et de bouquins.

(Sans ordre d'importance.)

1. Les p****** de jaquettes. Je déteste les jaquettes, j'ai horreur de ces s********* de jaquettes qui s'abîment pour un rien, qui glissent tout le temps. Je les enlève toujours pour lire et elles m'exaspèrent quand même...
Je ne les supporte pas !
Ça vaut aussi pour les couvertures à rabats.
(C'était la minute psychotique...)

2. Les citations d'autres auteurs qui disent combien ils ont aimé ce livre et ce qu'elles soient sur la couverture ou en page de garde. Franchement, qu'est-ce que j'en ai à faire que Stephenie Meyer ait pleuré, que Stephen King se soit roulé à terre ou que Marion Zimmer Bradley ait décidé de repeindre sa cuisine en lisant tel ou tel roman ?!

3. Les résumés de quatrième de couverture qui racontent l'histoire ou ceux, très paradoxalement, qui confondent la sauce et le lapin et vous vendent un livre pour tout ce qu'il n'est pas.
J'ai aussi horreur de ceux qui citent un extrait en guise de résumé. (Ah, les pocket fantasy des années 80-90...)

4. Je ne peux pas blairer les séries qui n'en finissent pas.
Il y a de plus en plus d'auteurs qui ne savent plus quand s'arrêter... Au bout d'un moment, quel que soit l'amour qu'on a pu porter aux premiers volumes, on a juste envie de tuer tous les personnages, de la façon la plus douloureuse possible, et de foutre le feu.

5. Je déteste acheter un roman en croyant que c'est un one-shot, puis me rendre compte plus tard qu'en fait l'auteur a décidé d'écrire une suite et que rien sur le livre ne l'indiquait autre qu'une fin merdique qui nous dit à quel point on s'est encore fait avoir...
Par extension je ne supporte pas quand l'auteur croit que parce que son bouquin s'inclut dans un cycle il peut en bâcler l'intrigue (ou répéter les mêmes phrases de livre en livre à chaque fois qu'il fait une description).

6. Je déteste les histoires qui ne vont pas au-delà des fantasmes de leur auteur, ainsi que leurs lots de Mary Sue et Marty Stu.

7. Ça m'énerve quand les couvertures et les formats d'une série ne sont pas raccords...
J'aime avoir une série complète dans une même édition. Pareillement, quand je commence dans une langue, je continue dans celle-ci et même dans les cas où je peux toujours me rabattre sur la vo, je suis frustrée quand un éditeur arrête la traduction d'une série en cours.
(Je n'avais pas vraiment dit qu'elle était finie la minute, psychotique... Si ?)

8 Je deviens dingue à cause des coquilles, des fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe, de conjugaison, de concordance des temps, des contresens ou des erreurs flagrantes dans les traductions. Et tous les trucs du même genre...
(Non, la minute psychotique n'est définitivement pas terminée.)

9 Les livres abîmés. Entendons-nous bien, je n'ai aucun problème avec les marques de lecture qui sont tout à fait naturelles. Mais ça m'exaspère quand le livre a un défaut, du genre éraflure sur la couverture, problème à l'impression ou au collage, feuilles qui se détachent, etc.
Dans le même genre, ça me vrille les nerfs quand je vois quelqu'un écrire dans un livre...

10 Les dialogues peu crédibles, les clichés, les resucées, les intrigues fantômes, les fins bâclées, les couvertures hideuses...
Et tout un tas de choses qui me font passer pour folle aux yeux de mon entourage...

Pour voir l'article original, cliquez sur le logo.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire