mardi 3 décembre 2019

Caligo Lane

Une nouvelle d'Ellen Klages, publiée en numérique chez ActuSF.

Cette nouvelle se situe dans l'univers de Passing Strange.

Présentation de l'éditeur :
1940 : L’ori-kami permet de replier l’espace sur lui-même pour en relier deux points.
À San Francisco, Franny maîtrise cet art et compte l'utiliser pour ramener sa sœur, prisonnière de cette guerre mondiale qui ravage l'Europe.
Mais la magie suffira-t-elle face à l'horreur ?

Cette très courte nouvelle prend naissance dans l’univers de Passing Strange. Elle peut toutefois être lue et appréciée sans connaître le roman.
On y retrouve Franny, un des personnages secondaires de Passing Strange. J’ai une certaine affection pour cette femme généreuse, bienveillante et sagace. Cependant, le fait que les autres femmes de son cercle soient absentes m’a causé une petite déception. Pas d’Helen ni de Polly et, surtout, pas de Babs. Mais bon sang, où est Babs ?!
Cela étant, la nouvelle est magnifique et montre bien qui est Franny. L’autrice développe la pratique magique de son personnage, que l’on a pu entrapercevoir dans le roman, en nous la faisant vivre dans toute sa poésie. C’est un texte très émouvant dans lequel une femme tente d’en sauver d’autres et particulièrement sa sœur, quitte à accepter de faire de gros sacrifices pour cela. Et c’est magnifique de la regarder faire.
La magie de cette nouvelle est belle, puissante et évocatrice, elle happé le lecteur qui ressent autant que Franny le poids de l'urgence, qui se tend avec elle vers ce but incertain… et espère.
Je souhaitais me consoler d’avoir fini Passing Strange, mais je n’en suis que plus nostalgique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire