mercredi 15 janvier 2020

La Maison en thé

Un album de Nicolas Zouliamis, publié chez Seuil.


La Maison en thé est un très bel et grand album d’une soixantaine de pages. Il est destiné aux enfants, mais j’ai été charmée par les sublimes illustrations.
J’ai acheté cet album pour mon filleul, qui est sans doute un peu jeune pour l’apprécier à sa juste valeur. Cependant je n’ai pas pu résister. Outre le charme de l’ouvrage, la fillette qui en est le personnage central porte le même prénom que sa maman. Il aura le temps de l’apprécier en grandissant, quand il aura appris à lire tout seul. Mais revenons-en au livre.
La petite Michèle vient d’emménager dans une nouvelle maison et y trouve peu à peu ses marques. Cependant, le comportement bizarre de son chat, Nestor, l’inquiète. Elle décide donc de l’épier et en voulant le poursuivre elle monte à bord d’un train… dont la locomotive est une théière et les wagons des tasses !
Au cours de ce voyage, elle va visiter sa maison et la voir d’une toute autre façon. Les dessins sont superbes et foisonnent de détails. Je ne sais pas s’ils seront du goût de tous les enfants, mais ça fait plaisir de voir quelque chose d’aussi travaillé pour un jeune public plus accoutumé d’ordinaire aux couleurs pleines et dessins simples. Il est bon de faire découvrir aux enfants des styles différents, surtout quand cela leur permet d’expérimenter la profondeur et la richesse des nuances.
L’histoire, un rien absurde par moment, rappelle un peu Alice au Pays des Merveilles, mais reste relativement simple et accessible. Elle est cependant très jolie et j’ai beaucoup apprécié le passage de la fillette dans l’arbre ainsi que la rencontre avec la sorcière.
Ce petit périple a quelque chose d’apaisant et la chute est mignonne comme tout. Je suis ravie d’avoir offert ce livre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire