vendredi 21 février 2020

Entre troll et ogre

Un roman de Marie-Catherine Daniel, publié chez ActuSF.

Présentation de l'éditeur :
Arsouille est un vieux troll désabusé et perclus d’arthrite. Plus grand-chose ne l’inquiète, à part bien sûr les ogres, la guerre et son petit-fils qui doit entrer au collège...
Mais un soir, Arsouille reçoit une lettre pleine de regrets de son jumeau qu’il n’a pas vu depuis cinquante ans. La surprise est totale : son frère est un ogre et les ogres n’écrivent pas aux trolls. D’ailleurs, les ogres ne font pas dans le sentiment, pas même avant de vous arracher la tête. Alors qui a écrit cette lettre ? Arsouille qui ne sait pas déchiffrer une carte va devoir se rendre sur le front pour le découvrir...
Une enquête à mi-chemin entre la fantasy et le post-apocalyptique. Avec Entre troll et ogre, Marie-Catherine Daniel signe un roman puissant qui interroge la notion d’humanité.
D’un côté il y a les trolls, indisciplinés mais inventifs, de l’autre les ogres animés d’une froide logique et incapables de sentiments. Les seconds dirigent les premiers d’une main de fer. Moins nombreux, ils règnent par la terreur, n’hésitant pas à exécuter les trolls dès la moindre entorse à l’ordre. 
Arsouille est un vieux troll qui se sentirait bien seul sans sa belle-fille et son petit-fils, Théophraste, qu’il adore. Il a vu mourir presque tous ceux qui lui étaient proches. Il n’avait qu’un frère de portée, cas rare chez les trolls. Ce dernier n’est pas décédé, mais pour Arsouille c’est tout comme. Celui qu’on appelait Arpète est devenu un ogre à l’adolescence, tranchant ainsi nets ses liens avec son jumeau.
Arsouille n’espère plus grand-chose de l’existence. Il redoute de voir son petit-fils entrer dans l’adolescence et entamer sa transformation en troll, ou pire en ogre, et en même temps il aimerait pouvoir le protéger de ce qui l’attend. Puis un jour il reçoit une lettre signée de la main de son frère et tant de souvenirs remontent à la surface que sa vie en est bouleversée. Peut-il croire qu’Arpète ne l’a pas oublié ? Et au fond a-t-il vraiment envie de savoir la vérité ?
Entre troll et ogre est un magnifique roman sur l’humanité dans ce qu’elle a de plus beau et de plus sombre. Il ne s’agit pas de fantasy, comme on pourrait s’y attendre, mais de science-fiction quasi post-apocalyptique. Ces trolls et ces ogres sont des humains qui se sont transformés. Comment ? Pourquoi ? Voilà les grandes questions auxquelles on tente de répondre en marchant dans les pas de ce troll obstiné qui va défier l’ordre établi.
À mon grand étonnement, je me suis facilement prise d’affection pour Arsouille. Il a mauvais caractère, c’est un gros troll bourru au début, mais à partir du moment où il se laisse aller à écouter ce qu’il y a de plus humain en lui, il devient très émouvant. Et puis comment ne pas souhaiter le voir réussir dans la folle entreprise, d’abord très personnelle, dans laquelle il se lance ? Il part perdant pourtant, persuadé qu’il se fourvoie et qu’il va au mieux précipiter son exécution. Mais sa soif de réponses et son envie d’apprendre, même à son âge et avec toutes ses vieilles habitudes de troll, le poussent toujours plus loin.
En voyant l’évolution des humains dans ce roman, je n’ai pu m’empêcher de penser à H.G. Wells. Cela n’a pas de rapport direct, on est très loin des Morlocks et des Eloïs. Je trouve d’ailleurs Entre troll et ogre beaucoup plus subtil et intelligent dans sa construction autant que son postulat. 
La psychologie des trolls, comme celle des ogres, nous pousse à réfléchir à la société et aux conditions qui les ont engendrés. Au-delà de leurs pulsions, très différentes selon qu’ils sont devenus ogre ou troll, ils sont parfois surprenants et pas si différents. Les trolls gèrent peur et stress en se regroupant, les ogres les combattent par la logique.
Marie-Catherine Daniel a créé un univers très intéressant. Elle nous décrit cette société au fur et à mesure, nous explique son fonctionnement, ses points forts autant que ses injustices. Entre troll et ogre est un roman intelligent qui pousse à la réflexion et se révèle de plus en plus prenant à mesure que l’on tourne les pages. Découvrir la nature de ces ogres et trolls, ainsi que leur façon de vivre, m’a passionnée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire