mardi 18 février 2020

Chroniques Verticales - Saison 2, épisode 3

Un feuilleton de Laurent Copet, publié chez Realities Inc.



Ne lisez pas cet avis si vous n’avez pas lu les épisodes précédents.

Plus je lis cette série et plus je l’aime. Laurent Copet décrit avec minutie la dynamique de groupe du clan et les conditions dans lesquelles il vit. Il a créé des individus très crédibles, même dans leurs excès. Poussés par les conditions, certains d’entre eux sont prêts à sombrer dans la folie ou la sauvagerie n’importe quand.
Les changements au sein du clan ont rendu les gens méfiants, agressifs et prêts à tout pour survivre. En créant une nouvelle hiérarchie, censément basée sur le mérite, le Chiffreur comptait se servir des plus zélés pour museler les rebelles. Et ça fonctionne. Malgré tout, dans ce contexte tendu, certains résistent toujours.
J’ai beaucoup apprécié de voir émerger dans cet épisode des personnages secondaires, notamment Chaxi l’ancien guérisseur et sa femme Gama ainsi que Pink Projet, l’épouse du Chef Ouvreur, qui jusque-là n’avait pu s’exprimer. Cette jeune mère, mariée à un homme dément qui terrorise tout le monde, est très touchante.
Dans cet épisode, les femmes sont plus présentes et leur force de caractère dans les épreuves qu’elles subissent est inspirante. Mon cœur s’est brisé chaque fois un peu plus pour chacune d’entre elles.
En faisant tomber le clan dans la sauvagerie, le Chiffreur et le Chef Ouvreur ont créé une bête qu’ils pensent maîtriser. Mais jusqu’où peuvent-ils aller sans faire éclater le clan ?
Alors que j’en suis à la moitié de cette deuxième saison, cela me conforte dans l’idée que Laurent Copet a fait de ses chroniques une aventure humaine de grande envergure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire